Influenza aviaire : la France passe du niveau de risque "élevé" à "modéré"

 

Par un arrêté du 12 avril 2017, le niveau de risque au regard de l’Influenza aviaire hautement pathogène est à nouveau qualifié de « modéré » en France.

La révision du niveau de risque fait suite à l’évolution favorable de la maladie chez les oiseaux sauvages.

Il en résulte que les principales mesures de restriction, imposées par le niveau de risque « élevé », sont suspendues, en particulier l'obligation de confiner les volailles et autres oiseaux captifs.

Cependant, les restrictions propres au niveau de risque « élevé » restent applicables dans les zones dites « à risque particulier » (ZRP) : zones humides fréquentées par des oiseaux migrateurs. Dans l’Aube, deux zones à risque particulier sont identifiées : Champagne humide (dont lac du Der) et La Seine (fleuve et gravières). Voir carte jointe.

Enfin, le niveau de risque « modéré » conduit au maintien des mesures de surveillance sur les oiseaux sauvages sur l’ensemble du territoire.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site internet  du ministère de l'agriculture, notamment :
 
 http://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-la-france-passe-du-niveau-de-risque-eleve-modere